L'ère des Loups

JdR Strict - Dark Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Animation - Terminé] Ceux qui aiment un Tyran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eïffy
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: [Animation - Terminé] Ceux qui aiment un Tyran   Mar 8 Nov - 23:00

"Il est un nom que l'on craint, mais que l'on ne reconnait qu'une fois l'avoir sous les yeux. Un seul ? Non, cela peut exister en des centaines de possibilités différentes, et pour des raisons différentes. La trahison, ou l'immonde réalité d'avoir échoué à quelques secondes proche de son but.  Des certaines de possibilités qui se heurte dans la paranoïa de ceux qui ont vu plus loin que ce qu'offre un monde gris où les couleurs n'apparaissent que rarement. Le paysans qui laboure son champ, le tisserand qui s'occupe de ses fripes, le forgeron qui cogne le fer. Ce sont ses gens qui entendent parler des ombres comme des fables du temps. L'Oblivion, monde où ses monstres viendront te chercher si tu causes du tord à autrui. Mais qui porte l'oreille aux plus profondes noirceurs quand il à du travail à faire ? Et vint la coalescence des âmes. Hurlante de sa tentative de faire agoniser ce monde, sous l'effigie des funestes ancres apparaissant dans un long bruit de cor comme l'appel à la fin de toute chose.

Un monde peut-être s'adapter à ce qui dépasse le commun ? Non. Ses défenseurs le peuvent-ils ? Oui. Mais ce oui que l'on apprend dans les livres d'histoires et les peintures sur les gloires et la guerre, n'est porteur que d'une brève vérité. Ce n'est que le courage, qui permet de dépassé les atrocités, et si il est bien une chose que l'on apprend rapidement dans un monde où le moindre recoin d'ombre peut-être un nouveau tourment. C'est que l'on peut toujours êtres surpris par la cruauté d’autrui. Qu'il soit un monstre, ou un homme. Qu'il porte en lui des desseins sinistres, ou les simples pulsations poussant à faire souffrir autrui. L'inconscience, ou la totale maîtrise de soit, cela ne change que la manière dont on arrive à un résultat sanglant. Et vinrent se dresser contre cela, des vaillants armés de lames d'argents et d'autres onguents contre le mal. Mais ils durent tout de même vivre, et revivre encore et encore la peur des nouvelles choses à subir.

Finalement, tout n'est que répétition. Les royaumes naissent, tombe, d'autres apparaissent, et certains continuent de croire dans le passé pour forger un avenir. Il reste une seule chose qui ne disparaît pas. Qui ne disparaîtra jamais : Ce que certains ont d'Anu, d'autres s'inspirent de Padomey. Et les vents de la destruction souffleront toujours, entres les trahisons, la cruauté et la haine. Mais parfois, s'illumine les regards d'êtres anciens qui veillent, et dont leurs essences malsaines s'opposent à l'idée mêmes des valeurs de nombreux peuples. Les Princes daedriques, et leurs domaines viciés, auront toujours de quoi surprendre."





_______________________________________

Ceux qui aiment un Tyran
... comme lui.:
 



Animation ouverte - Intrigues/Chasses aux hérétiques.

"Depuis la mort d'un Apothicaire en Haltevoie, retrouvé couvert de divers champignon et dans un état horrible, un certains grimoire disparut avec son possesseur sans que personne ne sache ce qu'il en est. La Garde laissa l'affaire close, et la demeure isolée à la sortie Est de la citée, recluse et sous observation stricte. Les jours et les semaines passèrent, sans rien de nouveau, jusqu'à ce que l'enquête fut confiée à la Guilde des guerriers. Fière des anciens liens depuis l'Edit des Guildes de Versidue-Shaie, la IXème Légion s'offrit à retrouver des informations sur ce fameux grimoires et des sombres recettes qu'il pouvait posséder pour avoir mit un vieillard dans un tel état. Sans penser qu'ils tomberaient dans une telle enquête, passant de la tuerie jusqu'aux réalisations les plus noires. Bien que la guerre fait rage pour les Impériaux, depuis que sous le regard du Haut-Roi, ils furent soumis au rapprochement de leur Légion aux desseins d'Emeric, se prônant successeur du Second Empire et détenteur de la flamme de Reman Cyrodiil. Cette intrigue laisse sa marque d'ombre.

Avant le début du Siège pour le contrôle de Vifespoir, l'enquête fut débuté par certains Impériaux, ainsi que quelques compagnons et Guerriers de la guilde. Tout débuta avec la recherche dans la demeure de l'apothicaire, qui conduit à la course poursuivre d'un hérétique jusqu'à l'extérieur de la citée. Le garde ayant voulu l'arrêté, reçu une poudre le laissant s'étrangler avec sa toux, sans pour autant l'abattre. La tour dans laquelle il voulait trouver refuge, était vraisemblablement l'antre d'un groupe de fanatique horrible. Ils furent tués, et brûlés dans le brasier d'une tour abandonnée depuis longtemps. Offerte aux sans-abris, ayant été par grand malheurs, les premières victimes des œuvres d'un seul homme.

Mais combien sont-ils, au service d'une cause obscure ? Des combats ne peuvent pas être menés comme sur le champ de bataille, pour qui s'offrir à l'obscure magie de divers mondes d'horreur et de crimes odieux. S'offrant au Puit d'un mal ancien, sans jamais pouvoir n'entendre que le son d'un maître au domaine clos. Les adorateurs du Tyran errent en Havre-tempête en quête de la Bénédiction offerte pour tout être en Tamriel. Dans la crainte que cela ne devienne incontrôlable, ou au dépend de nombreuses vies, la Guilde des mages et la IXème Légion sont de pairs dans les enquêtes pour retrouver le grimoire, et empêcher la venue d'un Superviseur qui viendra observer soigneusement la venue de ce cadeau offert par les dons de son maître.


Le Don de Peryite, le Tyran."


______________________________________

Citation :
[HRP]
Citation :


Bonsoir ! L'animation du "Ceux qui aiment un Tyran" est lancé du côté de la IXème Légion Impériale. Le résumé au dessus dépose le thème et l'ambiance de notre évènement qui reste ouvert que ce soit par des quêtes alternatives, d'une intervention à nos côtés ou simplement d'en parler en taverne. La thématique est donc des escarmouches et bataille, ainsi que diverses enquêtes selon les méthodes choisies IRP par nos compagnons et alliés en jeu.

Les méthodes d'animations principales utilisés par moi même, seront voués à un style NARRATIF et des interactions envers un environnement actif détaillé par le MJ - PNJ et élément du décors ajoutés. C'est une histoire dont vous êtes les héros, et dont la pertinence de vos actes peuvent prédominé à vos manières de fracassé l'ennemi. Le JCE ne servant sur l'instant qu'à survivre aux mobs présent dans la zone pendant l'interaction décrite en canal Groupe. Au niveau de l'AMBIANCE, nous confrontons le joueur au côté Dark Fantasy de The Elder's Scroll : Vous serez amener à voir certains beautés de décors, mais la rudesse de la guerre reste une difficulté à vivre. Les odeurs écœurantes, les étourdissement et les bruits cinglants de la bataille seront détaillés pour être jouer pour une immersion totale. J'ajoute que si d'avenir, vous êtes confrontés à des créatures anormales, l'ambiance sera faites pour rendre l'aspect de tels rencontres effrayantes, difficiles à gérés mentalement, comme si de tels êtres ne devaient existais que dans les livres pour effrayé les enfants.

Vos propositions seront écoutés et mûrement réfléchies pour interagir avec la campagne, ce qui pourrait l'influencé de manière différente mais pas en prenant le pas sur l'intrigue : Il s'agit de vous ancrer de manière positive ou négative à l'intrigue sans la rabaisser ou vous rabaisser. Par exemple : Ne pas demander à être un assassin allant abattre les grands noms de l'intrigue en dérobant ainsi l'animation à tout les autres, mais de demander une possible interaction qui vous pousserait à tué des cibles mineurs facilitant les animations des soldats. Ne pas jouer un officier demandant à prendre un contrôle totale de la scène et de pouvoir tout faire. Mais proposer de jouer possiblement un officier venant apporter son renfort et des possibilités supplémentaires qui pourraient rajouter des PNJ et adoucira la tension en réduisant la possibilité d'échec au combat.

Et pour finir : Je n'imposerais PAS la mort RP, mais si vous faites des erreurs, soyez prêt à acceptés des blessures qui pourraient vous mettre à terre au moins pour la soirée. Vous êtes maîtres de la vie de vos personnages et de leurs blessures graves, mais les actions demandant un acte héroïque suicidaire seront punit par un choc lourd et incapacitant. Néanmoins, vous ne craignez rien d'autre que ça.

J'espère que vous serez intrigués et envieux de participer de près ou de loin à une telle animation. Bonne journée/soirée à vous, et à bientôt !

@Coqualier -


Dernière édition par Vendimus Valérius le Mer 23 Aoû - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leredesloups.guildjdr.com
Eïffy
Admin
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: [Animation - Terminé] Ceux qui aiment un Tyran   Mar 22 Nov - 6:23

Citation :
21/11/2016


"Dans la nuit du 21 Ombreciel, une troupe de la IXème Légion est partie en direction de l'Est vers un campement de guerre sans nom, utilisé par les forces du Roi Emeric lors des invasions crevassaises avant la signature de la convention de Daguefilante. Une vingtaine de garde installés là-bas en surveillance ainsi que quelques réfugier sans-abris vivant de ce qu'il restait du campement. La vie semblait simple et banale, mais tout bascula dans cette nuit sinistre.

Depuis quelques jours, l'on entendait parler de deux gardes retrouvés étrangement paralysés, et une jeune mage Brétonne nommée Daniel était venue voir ce qu'il se passait. Après y être restée une semaine, les événements se sont emballés quand les renforts souhaités de la Légion sont arrivés.

Plusieurs infiltrés se trouvaient être des infectés, des hommes immondes et boursouflés, mais tout à fait conscients de leurs états. Six gardes ont été paralysés ainsi que le Sergent de Daguefilante, mais ils furent sauvés du massacre par les forces Impériales. Toutefois, ils ne purent pas empêchés certains de fuir avec ce qu'ils étaient venu récupérer. Laissant derrière eux, le meurtre immonde d'une jeune membre de la Guilde des Mages, la Brétonne Daniel Delada."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leredesloups.guildjdr.com
 
[Animation - Terminé] Ceux qui aiment un Tyran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui aiment se mettre sur la gueule. [Shinjiro & Noboru Versus Otsu & Haiko]
» Ceux qui aiment la pluie
» Pour ceux qui aiment bien critiquer
» Pour ceux qui aiment la théorie du complot
» Pour ceux qui aiment le rap... :P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ère des Loups :: Ancien - IXème Légion :: [RP] :: Les dernières nouvelles :: Animation terminée-
Sauter vers: